Vous consultez l'une de nos 10 TENDANCES POUR 2013. Consulter les 10 tendances ici »

1. PRESUMERS & CUSTOWNERS

"Les consommateurs participeront de façon croissante et de plus en plus diverses au financement, lancement et développement de marques et produits."

2013 verra émerger des consommateurs passionnés adhérer à de nouveaux modèles de consommation : ils deviendront des PRESUMERS et des CUSTOWNERS.

Les PRESUMERS adorent être impliqués à tous les niveaux : de la suggestion au financement en passant par la promotion de produits et de services avant leur lancement officiel. Et grâce aux innombrables plates-formes de crowdfunding et aux nouvelles technologies de fabrication faisant enfin leur apparition sur le marché grand public (ainsi que l'essor mondial d'un culte de l'entrepreneuriat au sens large), les 12 mois à venir ne feront que décupler les opportunités qui s'offrent à eux.

Pas étonnant que les sommes dépensées par les PRESUMERS sur les plateformes de crowdfunding aient augmenté de tout juste $USD 530 millions en 2009, à $USD 1,3 milliards en 2011, à $USD 2,8 milliards en 2012 (Source : Massolution/The Economist, mai 2012).

Pour une analyse plus exhaustive, veuillez consulter notre récent Trend Briefing consacré à cette tendance : PRESUMERS »

Et ensuite pour les PRESUMERS ? Que dire des CUSTOWNERS ? Les consommateurs qui s'éloignent de la consommation passive pour se tourner vers le financement et l'investissement (voire même l'achat d'actions de la marque).

Ces consommateurs avertis sont à la recherche d'un retour à la fois financier et affectif, par conséquent, seules les marques ouvertes, chaleureuses, honnêtes, fiables, transparentes, et humaines se trouveront en mesure d’attirer des CUSTOWNERS enthousiastes.

Pensez également à garder un œil sur le US JOBS Act, qui sera mis en place en Janvier 2013 et qui, pour la première fois, permettra à des investisseurs américains non accrédités d'acquérir des micro-fonds propres de start-ups. C'est le fait majeur expliquant la prévision du cabinet d'études Gartner de voir les fonds collectés par les plates-formes de crowdfunding s'élever à $USD 6,2 milliards en 2013. D'autres pays emboiteront-ils le pas ?




ZAOZAO : Pretailer social pour les fashionistas

Lancée en septembre 2012, la marque basée à Hong Kong ZAOZAO décrit elle-même à ses clients de la façon suivante : "Votre pretailer social". Le nouveau portail en ligne permet aux créateurs de mode de présenter des produits avant leur lancement dans le but de récolter des fonds pour leur production, grâce au soutien financier de cette communauté de fashionistas adeptes de crowdfunding.

Brikstarter : aider à la conception et à la construction de prototypes Kickstarter

Brikstarter, lancé en novembre 2012 en parallèle de l'édition britannique de Kickstarter. La société propose de soutenir la production de projets Kickstarter déjà financés : production de dessins CAO, impression de maquettes 3D, production de vidéos promotionnelles, sous-traitance de fabricants. Les porteurs du projet doivent accepter de remettre à Brikstarter 10% des fonds initiaux levés ainsi que 10% des revenus provenant de la vente de produit.

Leon Bonds : intérêts payés en coupons alimentaires

En juillet 2012, la chaine britannique de restauration rapide "saine" Leon a créé Leon Bond afin de lever GBP 1,5 millions via des opérations clients (plutôt que par des investisseurs privés) dans le but de se développer. Les investisseurs ont reçu leurs intérêts en £eon (devise de l'enseigne).

Fundable : Plate-forme de crowdfunding avec participation au capital

Fundable est une plate-forme américaine de crowdfunding avec participation au capital visant à tirer parti de la Loi JOBS Act (voir plus haut). À ce jour, les start-ups de Fundable ont offert des "récompenses", telles que des produits ou expériences aux investisseurs.

Barclaycard Ring : carte de crédit "social"

Et si vous n'êtes pas prêt à céder à cette participation au capital mais que vous désirez tout de même récompenser les consommateurs-acteurs, penchez-vous sur la Barclaycard Ring MasterCard, une carte de crédit "sociale" conçue et développée par la communauté de crowdsourcing. Grâce à une communauté virtuelle, les membres peuvent faire des propositions et voter sur les décisions qui affectent la façon dont la carte est gérée. Les membres partagent également les bénéfices dégagés.