Juin/Juillet 2011 | Chaque année à cette époque, nous vous apportons un Trend Briefing qui est un peu plus léger que d'habitude, qui est concentré presque exclusivement sur les innovations constantes et excitantes qui fleurissent un peu partout dans le monde. Bienvenue à INNOVATION EXTRAVANGANZA (L’EXTRAVAGANCE  DE L’INNOVATION) ;-)

INNOVATION EXTRAVAGANZA

Des dizaines d’innovations et les (mini) tendances de consommateurs qui les font naître.

L'innovation est la seule façon de survivre dans un environnement compétitif et toujours plus mondialisé du monde des affaires. Lorsqu’on parle d'innovation, nous entendons par là tout ce qui pousse les consommateurs à acheter, et de préférence le genre de dépenses concernant vos produits, vos services et vos expériences.

Et puisque tout le monde de Seth Godin à la  Harvard Business Review mettent à votre disposition d'excellentes idées inspirantes et de la théorie sur l'innovation en tant qu’état d'esprit, de processus, et de mode de vie, nous aimerions apporter notre contribution avec des exemples réels d’innovations B2C. Des dizaines. Tel que nous les voyons :

INNOVATION EXTRAVAGANZA | Il n'y aura jamais une pénurie de projets, de marques, de produits et de services intelligents qui offrent aux consommateurs une réponse à leurs besoins et à leurs désirs de façon surprenante et nouvelle. En fait, le monde entier est maintenant engagé dans une destruction créatrice, et INNOVATION EXTRAVAGANZA est bel et bien là. Alors oui, les dizaines d'innovations que nous avons incluses dans ce Trend Briefing ne sont que la pointe de l'iceberg. Inventer, améliorer, copier... ou périr.

Le lien entre INNOVATION EXTRAVAGANZA et les tendances de consommateurs ? Comme nous ciblons essentiellement les nouvelles tendances de consommation et les changements dans le comportement des consommateurs, nous ne nous lassons jamais de souligner que les tendances ne sont bonnes que pour une chose : vous encourager à innover, à trouver de nouveaux produits, de nouveaux services et de nouvelles expériences pour vos clients (ou même mieux, avec eux). Pour obtenir des conseils sur la façon de transformer les tendances et les idées en innovations, relisez ‘Apply’ (Appliquer) dans la partie Tips (Conseils).

Innovation : pas seulement des laboratoires, pas toujours franc, pas nécessairement coûteux

Trois considérations supplémentaires sur l'innovation :

  • L'innovation ce n'est pas nécessairement des gens en blouse blanche qui se baladent dans des laboratoires de R & D. Dans notre Économie de l'Expérience actuelle, l'innovation marketing est tout aussi importante et l'emporte souvent sur l'innovation technique.
  • D'autant plus, les envies des consommateurs sont parfois frivoles, et donc les nouveaux produits et les nouveaux services peuvent l'être aussi. En réalité, l'innovation n'est pas obligée d'être franche tout le temps.
  • Troisièmement, de faire ou de commencer quelque chose de nouveau ne doit pas obligatoirement coûter les yeux de la tête. Bon nombre d'innovations présentées dans ce briefing se développent grâce à la légèreté et à la créativité et non pas aux gros budgets.

OK, assez de sermon, passons à la pratique : Lisez les 30 + innovations, organisées par (mini) tendances (EMBEDDED STORIES, BIDCONOMY, CASH-LESS, et plus). Et voici :

  1. HAPPINESS
  2. CASH-LESS
  3. EMBEDDED STORIES
  4. LIFE: SUBSCRIBED
  5. NOW-OR-NEVER COMMERCE
  6. EXTREME CHARITY
  7. POP-UP 4.0
  1. PROFESSIONALL
  2. REPYOUTATION
  3. CHOICE CUTS
  4. GIFTING GALORE
  5. REAL-WORLD LIKING
  6. BIDCONOMY
  7. HYPER-PERSONALIZATION

1. HAPPINESS

"LE BONHEUR DES APPLICATIONS"

Les applications mobiles sont de plus en plus concernées non seulement par la santé physique du consommateur (rappelez-vous notre tendance WELLTHY ?), mais aussi par leur bien-être émotionnel. Consultez ces applications " bonheur " :

  • Lancé en mars 2011, The Happy Apps ont pour but de surpasser les facteurs provoquant du stress avec leur pack d'amélioration de l'humeur et ses applications iPhone et iPad. A $1,99 USD pour six applications, la guérison spirituelle est bon marché ;-)
  • Moodagent analyse automatiquement et fait un profil de la collection de musique de l’utilisateur, puis crée des playlists de leurs morceaux préférés en fonction de leur humeur, en distinguant les chansons par la sensualité, la tendresse, la joie, l'agressivité et le tempo.
  • L’application Mood Boost Brain Massage de Napuru peut fonctionner 24 heures par jour et utilise de l'audio apaisant pour aider à réguler et à détendre l'esprit.

2. CASH-LESS

"SANS-CASH"

L’économie sans espèces qui a été prédite depuis longtemps est en train de devenir réalité dans les marchés développés  ainsi que ceux en développement. Dans les économies plus avancées, le désir des consommateurs pour plus de commodités associées aux progrès technologiques continue à alimenter les innovations dans les transactions sans argent. Lisez les exemples suivants – choisis parmi ceux qui ne cessent d’augmenter rapidement :

  • En mars 2011, le Denmark Post a lancé les timbres numériques qui peuvent être achetés via SMS. Le code envoyé à l'utilisateur peut être écrit sur l'enveloppe au lieu d'y mettre un timbre traditionnel.
  • En janvier 2011 Starbucks a lancé son programme de paiement par carte mobile à travers les États-Unis. Les clients achètent une Starbucks Card Mobile app, qui crée alors un code barre personnalisé en 2-D pour être scanné au comptoir.
  • Cette année, McDonald's prévoit d’installer dans 7000 points de vente européens des écrans tactiles de vente et des cartes magnétiques, ce qui rendrait les caissiers redondants et réduirait le temps de transaction. De même, Burger King fait actuellement des essais avec le système de Visa payWave dans un certain nombre de restaurants.
  • A temps pour les Jeux Olympiques de Londres 2012, Samsung (en alliance avec Lloyds TSB bank et Visa) est prêt à vendre des smartphones qui peuvent régler des paiements sans contact dans plus de 60 000 endroits de la ville.

Toutefois, les pays en voie de développement, où la pénétration du marché des mobiles est élevée mais l’infrastructure bancaire est faible, sont aussi des foyers pour l’innovation CASH-LESS (re-lire notre Trend Briefing FUNCTIONALL). Safaricom’s M-PESA au Kenya et Globe Telecom’s GCASH aux Philippines sont des pionniers bien sûr, mais lisez les exemples suivants aussi :

  • En Somaliland où il n'y a guère de distributeurs automatiques de billets, Telesom a lancé des services bancaires mobiles par ZAAD Service en 2009. En octobre 2010, ils ont ajouté une technologie permettant également aux clients d'envoyer et de recevoir des paiements par mobile.
  • Fondé par les fournisseurs de télécoms Telenor et Tameer Micro Finance Bank, easypaisa offre des services bancaires mobiles aux clients du Pakistan.
  • Et quand le CASH-LESS n'est pas une option, nous continuons à voir des moyens novateurs de mettre de l’argent dans les mains des clients : en mars 2011, la First National Bank d'Afrique du Sud a introduit un nouveau service qui permet aux clients de retirer de l'argent à un distributeur automatique avec leur téléphone portable. La banque envoie un SMS avec un mot de passe temporaire pour être utilisé au distributeur dans les 30 minutes.

3. EMBEDDED STORIES

"HISTOIRES INTÉGRÉES"

L'idée d'utiliser des histoires pour augmenter l'attachement affectif à un produit n'est pas nouvelle. En effet, de nombreux consommateurs acceptent de plus en plus les histoires particulières de produits (STILL) MADE HERE ((TOUJOURS) FABRIQUÉ ICI) ainsi que les messages traditionnels de marque, afin de raconter leurs STATUS STORIES (HISTOIRES DE STATUTS).

Mais de plus en plus, la technologie permet aux consommateurs d'accéder à des histoires supplémentaires toujours plus riches et plus détaillées en reliant les mondes en ligne et hors ligne :

  • RememberMe est un projet de collaboration entre TOTeM (Tales of Things and Electronic Memory) et Oxfam, qui insère l’histoire particulière à chaque article donné en permettant aux gens d’utiliser des étiquettes RFID pour y attacher des anecdotes personnelles.
  • En mars 2011, ReMakes, basé aux Etats-Unis, a lancé sa gamme de sets de table écologiques et uniques fabriqués à partir de panneaux publicitaires et d’affiches de films récupérés. Chaque ensemble dispose d'un code QR qui, quand il est scanné avec un smartphone, ouvre une page web avec des informations sur ReMakes.
  • Fondée en mars 2011, N-spired Story, la compagnie de vêtements espagnole et qui inspire un autre style de vie, invite les gens à envoyer des photos, des vidéos, des nouvelles ou des histoires ; chaque mois une histoire est imprimée en tant qu’image sur un t-shirt en édition limitée. Les utilisateurs peuvent diriger leur téléphone vers le dessin du t-shirt et ouvrir un lien pour lire du contenu en ligne.
  • Le IOU project est une ligne de vêtements à base de tissus tissés à la main en Inde qui utilise des codes QR pour permettre aux consommateurs de suivre le parcours de chaque article acheté depuis le tisserand.

4. LIFE: SUBSCRIBED

"VIE : ABONNÉ"

Comme la vie des consommateurs continue à être de plus en plus occupée (c’est un euphémisme pour vous), d’énormes possibilités existent pour sélectionner et vendre par abonnement. Allez voir :

  • Jangeus Design basé au Royaume-Uni, propose des abonnements annuels pour le moins glamour, mais le plus utile des produits : les torchons de cuisine écologiques.
  • Hoseanna offre une nouvelle paire de collants (qui ne filent pas) directement chez les clientes tous les mois aux États-Unis.
  • Men are Useless envoie des produits de toilette essentiels aux clients tous les mois au Royaume-Uni, alors que le nouveau GlossyBox permet aux femmes qui s’intéressent à la beauté d’essayer des échantillons miniatures de produit de luxe.
  • Aux États-Unis, Tota Press propose un abonnement pour des cartes sur lesquelles les impressions sont faites à la main.
  • Pour les amateurs d'art, Canadian Papirmasse offre un abonnement mensuel de reproductions d'art, tandis que Alula, basé aux Etats-Unis, propose un abonnement pour quatre œuvres d'art textile en édition limitée chaque année.
  • Lancé en Janvier 2011, Not Another Bill envoie un cadeau surprise aux clients tous les mois.

5. NOW-OR-NEVER COMMERCE

"COMMERCE DU MAINTENANT OU JAMAIS"

Les consommateurs apprécient la sensation de stimulation et d'exclusivité (voir PLANNED SPONTANEITY (SPONTANEITÉ PRÉVUE)). L'avènement de groupe d'achat de vente flash des sites comme Groupon et LivingSocial, ainsi que le succès continu des magasins pop-up (éphémères), nous rappelle que les consommateurs aiment toujours les achats rapides et spontanés, surtout quand il y a une bonne affaire à faire :

  • Lancé par le revendeur suédois Papercut, Speedsale offre des réductions sur une variété de livres, de DVDs et d’autres produits semblables, mais seulement pendant quatre secondes. Après avoir visionné le produit pendant quatre secondes en ligne, la vente est terminée. A jamais.
  • Le géant de la mode Burberry a lancé le Burberry Retail Théâtre pour présenter sa collection Printemps / Eté 2011, un événement pour lequel ils ont invité des clients de 15 pays dans leurs magasins pour acheter des vêtements tout droit sortis du défilé.
  • Dans le même esprit, Moda Operandi permet à ses membres d'acheter des vêtements 48 heures après le défilé d'un couturier. Les membres reçoivent leurs achats dans les quatre mois, soit deux mois avant qu'ils ne soient vendus dans les magasins traditionnels. Pour ajouter à l'exclusivité, l'adhésion est uniquement sur invitation.
  • Groupon vient de lancer un programme pilote appelé Groupon Now à Chicago. Cette nouvelle initiative permet aux clients de visualiser en temps réel les offres proposées par les entreprises du quartier. Chaque transaction ne dure que quelques heures, donc les clients doivent acheter rapidement pour pouvoir en profiter.

6. EXTREME CHARITY

"EXTRÊME BIENFAISANCE"

Nous avons présenté énormément d’innovations de charité / générosité : en passant de RANDOM ACTS OF KINDESS (ACTES DE BONTÉ ALÉATOIRES) à EMERGING GENEROSITY (GENEROSITÉ EMERGENTE), car oui, c'est une tendance qui continue à fonctionner ;-)

Mais voici un autre exemple qui sort du lot car ça nécessite vraiment que " la bienfaisance rencontre ATTENTION ECONOMY (L’ÉCONOMIE DE L’ATTENTION) " à l'étape suivante ;-)

  • En Corée du Sud DONA est un robot ressemblant à un enfant utilisé pour lever des fonds dans la rue ; il est programmé pour réagir avec des gestes de reconnaissance à chaque fois que de l'argent est placé dans sa boite.

7. POP-UP 4.0

Depuis que nous avons inventé l'expression POP-UP STORES (DES MAGASINS ÉPHÉMÈRES) en 2004 (oui, nous nous excusons !), la notion “ de passage ” est devenu un élément permanent dans de nombreuses stratégies de marketing et de branding. Un phénomène aussi éphémère que celui-ci requiert une innovation constante. Ainsi, les pop-ups que nous voyons aujourd'hui sont plus grands, encore mieux et plus extrêmes que jamais :

  • En mai 2011, Tommy Hilfiger a débuté la Prep World Pop-Up, une structure temporaire conçue pour ressembler à une cabine de plage authentique de la côte est des Etats-Unis. La maison se rendra dans diverses villes à travers le monde, avec des événements thématiques de Prep World pour les clients soucieux de leur style.
  • Dans le cadre de sa campagne Give It Back, les magasins pop-up de Coca Cola à Tel Aviv (avril 2011) ont vendu des produits recyclés et améliorés, faits avec des bouteilles et des canettes de Coca.
  • Pour alléger la surpopulation dans le terminal principal de l'aéroport pendant la période hivernale bien remplie, l'aéroport de Genève a installé un terminal éphémère. Le chapiteau blanc, entièrement imperméable, a été érigé devant l'aéroport et avait un espace consacré à l'enregistrement.
  • En mars 2011, le fabricant d’appareils ménagers suédois Electrolux a collaboré avec les architectes italiens Park Associati pour créer The Cube : un restaurant avec terrasse portable, entièrement recouvert d'aluminium et assez grand pour accueillir 18 personnes. Il a été mis en place autour de différentes villes européennes ; chaque endroit a été choisi pour offrir aux convives une vue panoramique unique de la zone environnante.
  • Kilo Fashion est un nouveau magasin pop-up à Milan qui vend des vêtements griffés et des accessoires au kilo. C’est une idée originale de la marque Lilla : Kilo Fashion a ouvert fin mars et fermera en juillet 2011.
  • Prévu pour apparaître dans le quartier londonien de Shoreditch au mois d'août, Boxpark est un centre commercial pop-up qui abritera plus de 50 petits magasins dans un bâtiment de deux étages construit sur Bishopsgate Good Yard, un ancien site de chemin de fer qui n’a pas été utilisé depuis plus de 40 ans. Boxpark mettra l'accent sur les petites marques indépendantes triées sur le volet qui se verront proposer un espace seulement sur invitation.

8. PROFESSIONALL

Se contenter de la médiocrité ou du fait-maison (sauf si c’est (STILL) MADE HERE bien sûr ;-) ne marchera plus pour les consommateurs exigeants d'aujourd'hui. Des produits et des outils abordables ainsi qu’accessibles permettent aux gens de créer d’avantage de contenu et de produits d’une qualité professionnelle. Certains exemples récents :

  • WilliamsWarn, basé en Nouvelle-Zélande, a produit la première brasserie personnelle en 2011. Facile à utiliser, même les utilisateurs novices peuvent créer leurs bières préférées alors que la machine se charge automatiquement de certains des procédés de fabrication les plus critiques.
  • TechShop, basé en Californie, offre une chaîne d'ateliers remplis d'équipement, où les membres peuvent transformer leurs idées (couteuses) de création en passant du rêve à la réalité.
  • Collabracam permet aux utilisateurs de filmer des images vidéo comme un pro. En connectant jusqu'à quatre iPhones, iPod Touchs ou iPads, le réalisateur est en mesure d'afficher toutes les caméras, préparer les plans et de passer d’une image à l’autre au moment voulu.
2012 Premium Service

9. REPYOUTATION

Avec les nombreux consommateurs qui continuent à passer une partie toujours plus importante de leur vie en ligne, nous avons déjà examiné la façon dont l’identité d’une personne en ligne est quelque chose à construire, dont on peut profiter (PROFILE MYNING) et même l’afficher à tous (ONLINE STATUS SYMBOLS (SYMBOLES DE STATUTS EN LIGNE)). Il n’est pas étonnant alors, qu’il y ait aussi une demande croissante pour des produits ou des services qui enlèvent, protègent ou restaurent la réputation* en ligne (et donc, hors ligne) d’une personne.

*Et oui, il y a une énorme demande pour d’autres services liés à la confidentialité, mais nous allons garder cela pour un futur Trend Briefing dédié qu’à ça.

  • Reputation.com et Reputation Armor, des sociétés de conseil en gestion de réputation en ligne basés aux Etats-Unis, aident les consommateurs à gérer leurs données et à défendre leur réputation en bloquant des informations trompeuses ou inexactes et en augmentant le contenu positif.
  • Metal Rabbit Media “ offre du buzz, fait augmenter la demande, et protège la réputation ” pour une clientèle plus aisée.
  • Socioclean et Reppler sont des services gratuits qui permettent aux utilisateurs de surveiller et de nettoyer leurs profils sociaux en ligne de tout matériel mal avisé et inopportun.

10. CHOICE CUTS

"MEILLEURS MORCEAUX"

La quantité d'informations disponibles et le désir des consommateurs de dévorer les meilleurs morceaux est toujours implacable (voir INFOLUST). Par conséquent, tout ce qui permet de présenter, de modifier, d’afficher, d’enlever, de filtrer, de réunir et de choisir le flux des données (commerciales) et de les modifier facilement en quelque chose de digeste et de pertinent aura toujours du succès. Consultez ces exemples de choix extrêmes :

  • Hotel Haiku est un site de voyage qui répertorie les hôtels dans le monde entier d'une manière ultra-simple. L’information sur l’hôtel est composée d'une seule image, une courte description et un lien. C'est tout.
  • Just Buy This One  basé au Royaume-Uni, est un service qui rassemble les avis et les évaluations de produits et propose une recommandation unique. Il fonctionne pour neuf catégories, allant d’appareils photos jusqu’aux bouilloires.
  • 1band1brand concerne la musique et la mode et met en avant un groupe de musique émergent et une marque de mode qui monte chaque semaine, avec des offres spéciales pour les abonnés.
  • Dans le but de créer un public plus large pour les artistes sous-estimés dans le monde développé, Art Sumo est un tout nouveau site, réservé aux membres, qui met en avant un tableau précis et méconnu à un prix fortement réduit.

11. GIFTING GALORE

"ABONDANCE DE CADEAUX"

Pour les marques, apporter une touche humaine a fait et fera augmenter les ventes, l'engagement et la loyauté. Une des nombreuses sous-tendances de GENERATION G (GÉNÉRATION G), " GIFTING GALORE " englobe les moyens créatifs que les marques utilisent maintenant pour faciliter l’offre de cadeaux entre consommateurs.

  • PepsiCo vient de présenter une " Social Vending Machine " ; elle  donne aux consommateurs la possibilité d’offrir une boisson à un ami, qui peut la récupérer à une machine participante avec un code SMS.
  • La société allemande frinXX permet à ses utilisateurs d'acheter des boissons pour leurs amis dans n’importe quel bar sans être présent. Une fois la transaction faite, un code est généré et envoyé au téléphone portable du destinataire avec un message personnalisé.
  • Giftee est un service en ligne japonais qui permet aux utilisateurs d'envoyer de petits cadeaux pour dire “ merci ” via Twitter, soit à d'autres personnes ou à des organismes de bienfaisance.

12. REAL-WORLD LIKING

"AU GRÉ DU MONDE RÉEL"

Le désir des consommateurs de diffuser leur vie sur les médias sociaux est vraiment sans relâche (voir SOCIAL-LITES), et des applications tels que Foursquare et Gowalla, ou le bouton " Like " de Facebook font en sorte qu'il est encore plus facile pour les gens de raconter à leurs amis où ils sont, ce qu'ils font, et ce qu'ils aiment. Mais que diriez-vous de rendre très facile le fait de combler l'expérience du monde physique hors ligne avec celui en ligne ? Découvrez quelques-uns de ces exemples :

  • En avril 2011 au Salon de l’AutoRAI d'Amsterdam, le constructeur automobile Renault a remis des cartes RFID pouvant se connecter à des comptes Facebook. Les utilisateurs pouvaient physiquement " Like " une voiture en faisant glisser la carte contre le lecteur de carte correspondant et le " Like " apparaissait sur leur profil Facebook.
  • En août dernier, Coca-Cola a invité un groupe d’adolescents israéliens au village Coca-Cola - un camp d'été d’activités (vidéo YouTube ici). Dès l'entrée, ils ont reçu des bracelets spéciaux RFID qu'ils scannaient à chaque attraction (de la natation au massage), et ça mettait à jour leur statut Facebook en ligne. Les bracelets permettaient également de tagger automatiquement des photos sur Facebook.
  • Lors du festival de music PIAS Nites à Bruxelles en mars 2011, les participants ont reçu une carte liée à leur compte Facebook. Ils pouvaient communiquer sur Facebook avec leurs nouveaux amis rencontrés en personne en faisant glisser leurs cartes ensemble sur un lecteur ou prendre des photos à un stand spécial qui mettait à jour automatiquement leurs profil Facebook.

13. BIDCONOMY

De de plus en plus de sites web basés sur l'intention se développent où la relation acheteur / vendeur traditionnelle est renversée et ce sont les vendeurs qui font des offres pour séduire les consommateurs. Jetez un oeil sur ces initiatives récentes de " BIDCONOMY " :

  • Au Canada, Zipzoom permet aux acheteurs d’annoncer ce qu'ils cherchent sur le marché et donne une chance aux vendeurs d’obtenir la possibilité de les servir. Les devis personnalisés sont envoyés directement au consommateur, lui permettant de choisir le meilleur.
  • Lancé en version bêta au cours de mars 2011, HolidayCrowd invite les voyageurs à spécifier le voyage qu'ils aimeraient faire, en précisant les détails comme la destination et le budget. Les agences de voyage participantes évalueront ensuite la demande et vont établir un itinéraire, ce qui entraîne des offres concurrentes pour le voyageur.
  • Zaarly, une startup qui s’est ouverte au public en mai 2011, a attiré l'attention de Ashton Kutcher en basculant le modèle de Craigslist à l’envers. En utilisant cet outil, les utilisateurs peuvent afficher leur emplacement, ce qu'ils recherchent, combien ils sont prêts à payer pour cela, et quand ils en ont besoin. La demande est partagée localement avec les particuliers, les fournisseurs ou les entreprises, et le service se connecte ensuite à l'utilisateur avec tous les fournisseurs intéressés par le biais d’appels téléphoniques anonymes pour discuter de la logistique et compléter la transaction.

14. HYPER-PERSONALIZATION

"HYPER-PERSONNALISATION"


Une marque peut-elle customiser, voir personnaliser suffisamment ses produits et ses services ? Oubliez le fait de laisser aux clients seulement choisir une couleur ou un motif ; l’hyper-personnalisation sera la tendance à suivre pendant les années à venir. Apprendre de :

  • Codage, société française de soins pour la peau, permet aux clients de choisir les ingrédients et les concentrations dans une variété de leurs produits. Les consommateurs suivent un processus étape par étape de diagnostic en ligne pour évaluer leurs besoins personnels, Codage fait ensuite des recommandations pour les suppléments nutritionnels ainsi que les sérums pour le visage et les yeux.
  • Kunst Buzz basé aux Pays-Bas, crée l'image d'un utilisateur à partir de leurs tweets. Les affiches imprimées sur toile sont disponibles en trois tailles et coûtent de 125 à 225 EUR.

Opportunités

La destruction créatrice de Schumpeter est vraiment là !

Pour bien que ça rentre dans votre tête, on répète : en plus de s'assurer que vous continuez à peaufiner les bases, il faut aussi innover en permanence, en anticipant les nouvelles tendances de consommation. Ce Trend Briefing a essayé de vous donner des exemples de marques qui pratiquent déjà ce que les gourous prédisent.

La partie à la fois effrayante mais géniale ? Où que vous viviez, peu importe ce que vous faites, vous n'avez absolument aucune excuse pour ne pas être conscient des innovations en provenance d'Australie, des Pays-Bas, des États-Unis, d’Argentine, de Turquie, de Singapour, d’Afrique du Sud... Tout est disponible, rapporté 24h sur 24, 7 jours sur 7 par de nombreuses sources dédiées aux tendances et aux nouvelles idées commerciales.

Ainsi, allez-y et bonne chance ! Et une fois que vous avez rejoint le " extravaganza " , n’oubliez pas de nous faire connaître vos nouveaux produits et vos nouveaux services.