Vous êtes en train de lire une partie du rapport (R)ETAIL (R)EVOLUTION de trendwatching.com


Découvrez la version complète du Trend Briefing en cliquant ici »

#2: (M)ETAIL

La priorité pour les plus grands sites e-commerce, comme Amazon et bien d’autres, a été de proposer une expérience unique et personnalisée. Maintenant, les consommateurs sont au centre (et contribuent activement) d’une expérience en ligne personnelle et personnalisée, ce qui rend le e-tail de plus en plus (M)ETAIL

Afin de développer la tendance (M)ETAIL il faut présenter des recommandations plus personnelles , avec d’autres produits et services personnalisés. La méga-tendance CURATED CONSUMPTION (PRESCRIPTEUR DE CONSOMMATION) n’est pas une nouveauté (hé oui, c’est à cela que ressemblaient nos Trend Briefings en 2004 ;-) et nous l’avons révisé en 2010, en examinant la manière dont les réseaux sociaux et la croissance de l’identité en ligne ont transformé les consommateurs en SOCIAL-LITES. Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont les réseaux sociaux bouleversent les comportements d’achats, veuillez lire notre Trend Briefing sur THE F-FACTOR.

Attendez-vous à ce que l’influence des prescriptions sous toutes ses formes continue. En effet, les consommateurs s’engagent avec tout ce qui représente leur(s) style(s) et leur(s) goût(s) (comme le site social Pinterest) ou encore de recevoir une sélection de produits de prescripteurs de confiance (comme le site de design indépendants Fab.com). Exemples :


CASHING IN ON CURATION

“ PROFITS SUR LES PRESCRIPTIONS ”

Les consommateurs deviennent de plus en plus prescripteurs car ils apprécient la stimulation (de leur statut social), lorsqu’ils découvrent, commentent, recommandent ou partagent des produits utiles ou excitant. Ainsi, la tendance des consommateurs devenus prescripteurs est bien partie pour rester. Bien que beaucoup de consommateurs n’aient pas vraiment besoin d’être incités pour devenir des SOCIAL-LITES, ils accueilleront à bras ouverts les marques ou les services qui les récompensent lorsqu’ils partagent. 

Soyez prudents, il ne s’agit pas de graisser la patte des gens lorsqu’ils “ tweet ” ou vous “ aiment ”. Les marques intelligentes sauront encourager ou stimuler les comportements d’achat de leurs clients actuelsde façon naturelle et réfléchie. 

RNKD : Garde-robes gagnantes

Les utilisateurs de RNKD reçoivent des points lorsqu’ils mettent en ligne des photos de leurs vêtements et de leurs accessoires à l’intérieur de leur garde-robe. Plus l’utilisateur en accumule, plus il a de chance de gagner des lots comme par exemple des cartes cadeaux valable chez Zappos.

VANCL Star : Partagez votre style et gagnez

Les clients de VANCL, un des plus gros e-tailers de prêt-à-porter en Chine, peuvent établir leur propre magasin personnel en ligne grâce à l’initiative VANCL Star. Les clients peuvent mettre en ligne leurs propres photos sur lesquelles ils portent des produits VANCL et peuvent aussi suggérer des combinaisons de styles ; ainsi ils peuvent obtenir 10% des ventes générées via leur page.

Les gens Zara !

Les marques peuvent aussi utiliser cette tendance. L’initiative “ People! ” de Zara demande ainsi aux fans de la marque de mettre des photos en ligne, avec aux moins deux articles de la collection Printemps/Eté 2012. Chaque semaine, une sélection de photos est publiée sur le site de la marque et ceux qui ont contribué gagnent EUR 300.

Fopping.com : Les promotions par le biais de ses amis

Fopping.com est une start-up indienne où les consommateurs obtiennent des promotions en partageant des achats avec leurs réseaux sociaux. Plus l’utilisateur a d’amis, moins il payera cher.


SELL-YOUR-OWN STORES

“ VENDRE-SON-PROPRE-MAGASIN ”

Les consommateurs seront toujours attirés par un produit sur-mesure ou personnalisé, qui leur sied à merveille. Ainsi, les e-commerces, qui gèrent leurs commandes correctement, pourront ainsi proposer le service du sur-mesure en masse. Bien entendu, s’il y a satisfaction, la mégatendance des consommateurs qui deviennent producteurs continuera de s’affirmer. 

Avec les marques pionnières et les entrepreneurs qui ont donné la possibilité aux consommateurs de créer, designer, modifier ou éditer leurs propres produits depuis des années, les médias sociaux permettent aux consommateurs-producteurs, de vendre  leurs propres créations encore plus facilement (et donc de faire des bénéfices).

L’application Facebook Converse Made By

Ouvert en mode Beta depuis décembre 2012, l’App Facebook Converse Made By permet aux utilisateurs de designer leurs propres chaussures Converse et de les vendre à leurs amis, grâce à leur magasin virtuel personnel. Les utilisateurs qui vendent suffisamment de chaussures sont récompensés avec des Converse gratuites.

uFlavor : Fais-et-vends-tes-boissons

Lancée en décembre 2011, uFlavor offre aux consommateurs la possibilité de concocter leurs propres boissons non-alcoolisées. Les clients peuvent choisir parmi une centaine de goûts différents et créer leurs étiquettes personnelles (en mettant en ligne des images). Les boissons sont disponibles à la vente sur le marché en ligne d’uFlavor, et les créateurs sont récompensés pour chaque vente.

Mélangeur de Whisky écossais

Scottish Whisky Blender (basé à Glasgow) permet aux utilisateurs de créer leur propre mélange de whisky en choisissant parmi une sélection de sept whisky. Les créations des clients sont ensuite classifiées dans les archives de la marque et disponibles à la vente avec un code unique.

Kaiser Chiefs : Fais-ton-propre-album

En juin 2011, le groupe britannique Kaiser Chiefs a lancé son album “ The Future is Medieval ”.  Le groupe a produit vingt chansons et les fans pouvaient en choisir dix pour créer leur propre version de l’album, qu’ils étaient ensuite encouragés à vendre. Les créateurs recevaient GBP 1 pour chaque album vendu (d’une valeur de GBP 7.50).


RETAIL INVESTMENT

“ INVESTISSEMENT DU COMMERCE DE DETAILS ”

L’opacité de la production et de la distribution signifie que les clients se voyaient souvent proposer des produits que quelqu’un d’autre pensait vouloir.

Avec la transparence actuelle et la collaboration sur les médias sociaux, les consommateurs peuvent aider la production de certains articles ou de certains projets qui attirent leur attention. La plateforme Kickstarter permet aux entrepreneurs, designers et créateurs de proposer des produits directement aux consommateurs.

De plus la flexibilité presque infinie de l’e-commerce permet d’appliquer des prix sur plusieurs niveaux pour ainsi s’écarter du principe de coffret ou d’éditions limitées. Les consommateurs, qui sont à la recherche de STATUS STORIES (HISTOIRE QUI CREE UN STATUS), sont prêts à soutenir leurs projets favoris pas seulement avec un achat, mais plutôt avec un investissement conséquent. En savoir plus :

TikTok : Bracelet de montre pour iPod Nano

La société de design MINIMAL (basée à Chicago) a créé TikTok, un bracelet de montre  pour iPod Nano, et a levé plus de USD 900 000 grâce à 13 500 personnes sur Kickstarter. Prêt de 1 500 personnes se sont engagés à verser USD 150 ou plus pour avoir l’édition signée (au laser) par le designer.

Coffee Joulies

Les inventeurs de Coffee Joulies, ont créé des  " grains de cafés " en métal qui contiennent une matière thermodynamique, permettant de refroidir les boissons brulantes et de maintenir la chaleur au fur à mesure que la boisson refroidit. Ils ont proposé le projet sur Kickstarter en souhaitaient lever USD 9 500, et ont reçu en fait plus de USD 300 000 de la part de presque 5 000 personnes.

Benfeitoria : Auire Prisma, un identificateur de billet pour les aveugles

Benefeitoria est une plateforme de crowdfunding semblable à Kickstarter. Le projet Auire Prisma a réussi à lever les fonds nécessaires pour lancer la production d’un scanneur de billet pour les aveugles, leur permettant ainsi de connaitre le montant du billet scanné.


AT YOUR SERVICE

“ A VOTRE SERVICE ”

Un des avantages de réaliser ses achats en magasin est d’obtenir les conseils d’un vendeur. Les e-tailers peuvent aussi proposer cet avantage en adoptant les technologies sociales innovantes pour ainsi reproduire, voir même améliorer, ce service pour ses clients en ligne.

Il y a un tas de services en ligne qui permettent de trouver le produit parfait, soit en utilisant les informations publiques, ou provenant de volontaires, ou bien en connectant les consommateurs les uns avec les autres afin d’obtenir de meilleurs recommandations. Inspirez-vous des exemples ci-dessous :

La session Styliste de ASOS sur Skype

En février 2012, ASOS, l’e-tailer de prêt-à-porter britannique, a offert à ses clients une session de stylisme gratuite via Skype. Les participants pouvaient poser leurs questions et demander des conseils aux stylistes d’ASOS.

Needle : Service clients par les clients

Needle permet aux entreprises de collaborer avec leurs plus grands fans pour les assister dans le service client en utilisant le chat en ligne. Ils discutent, par exemple, de leur façon d’utiliser un produit dans leur quotidien. En retour les fans sont récompensés par des points qu’ils peuvent échanger contre des cadeaux.

CTrip : Concierge automatisé avec Weibo

En février 2012, le site de voyage CTrip a lancé un " robot " automatisé qui peut répondre instantanément et automatiquement aux messages postés sur Weibo comme par exemple le prix des vols ou des hôtels pour une destination spécifique.

Reach.ly : Des clients pour les hôtels via Twitter

Reach.ly, un service créé en Lettonie, filtre le trafic de Twitter pour présenter aux hôtels les tweets des différentes personnes qui ont communiqué leur intérêt pour voyager dans une ville spécifique.

Karma : Offrir un cadeau simplement

Karma est une App qui incite les utilisateurs à offrir des cadeaux à leurs proches pour une occasion. L’App est connectée à Facebook et permet aux utilisateurs d’anticiper les célébrations quelconques de leurs amis et ainsi de leur offrir un cadeau.

Ticketmaster : Recommandations de concerts basées sur l'historique de leur playlist

L’App Facebook de Ticketmaster recommande des concerts aux fans en utilisant les chansons écoutées sur Spotify. L’App permet aussi aux utilisateurs de connaître les emplacements de leur amis pour un concert, afin qu’ils puissent s’asseoir ensemble.



Vous êtes en train de lire une partie du rapport (R)ETAIL (R)EVOLUTION de trendwatching.com


Découvrez la version complète du Trend Briefing en cliquant ici »