Août 2011 | Au lieu de vous apporter encore une autre Grande Nouvelle Tendance, nous avons pensé à rendre votre vie (un peu) plus facile avec des résumés de tous les Trend Briefings 2011.

2011, JUSQU’A PRÉSENT

Les résumés de tous les Trend Briefings gratuits de 2011. Vous savez, ceux que vous avez supprimés de votre boîte email quand  vous étiez simplement trop occupé ;-)

Ainsi, rafraîchissez-vous la mémoire avec un peu de théorie, (CITYSUMERS ! MADE FOR CHINA ! LE F-FACTOR ! ) Jetez un œil sur les nombreux exemples, et tenez-vous prêt pour un rappel de 2011.

Introduction | Nous sommes déjà à plus de la moitié de l’année, et 2011, comme prévu, a jusqu'ici été aussi mouvementée, turbulente, menaçante et prometteuse que prévue. Et il n’y a certainement pas de manque d'innovations, ni de marques qui font des choses intéressantes (parfois sur des budgets très réduits), ni de tendances de consommation émergentes qui n’attendent qu’à être capitalisées.
Donc installez-vous confortablement, et rattrapez votre retard en lisant l'ensemble des Trend Briefings 2011.

INNOVATION EXTRAVAGANZA

THE F-FACTOR

RANDOM ACTS OF KINDNESS

CITYSUMERS

11 TENDANCES CRUCIALES DE CONSOMMATION POUR 2011



Juin/Juillet 2011 :

INNOVATION EXTRAVAGANZA

Trouvez des dizaines d’innovations et les (mini) tendances de consommateurs qui les ont fait naître.

Il n'y aura jamais une pénurie de projets intelligents, de marques, de biens et de services répondant aux désirs des consommateurs et à leurs besoins de façon surprenante et nouvelle. En fait, avec le monde entier maintenant engagé dans la destruction créatrice, consultez INNOVATION EXTRAVAGANZA (L’EXTRAVAGANCE DE L’INNOVATION) : notre sommaire annuel des dizaines d’innovations du monde entier à voir, ainsi que les (mini) tendances de consommation  qui les ont fait naître. Du CASH-LESS (SANS-CASH) aux NOW-OR-NEVER COMMERCE (COMMERCE DU MAINTENANT OU JAMAIS). Et n'oubliez pas, ce n’est que la pointe de l'iceberg. Inventer, imiter, améliorer... ou périr.






Mai 2011 :

THE F-FACTOR

C’est " F " pour Friends (amis), Fans & Followers (suiveurs) qui influencent les décisions des consommateurs de manières de plus en plus élaborées.
THE F-FACTOR

Les consommateurs puisent dans leurs réseaux d'amis, fans, et suiveurs pour découvrir, discuter et acheter des biens et des services de manières toujours plus élaborées. En conséquence, il n'a jamais été plus important pour les marques de s'assurer qu'elles ont elles aussi THE F-FACTOR (LE F-FACTEUR).

Voici cinq des moyens par lesquels THE F-FACTOR influence les comportements de consommation:

  1. F-DECOUVERTE : Comment les consommateurs découvrent de nouveaux produits et de nouveaux services en s'appuyant sur leurs réseaux sociaux.
  2. F-EVALUATION : Comment les consommateurs vont recevoir de plus en plus (et automatiquement) des évaluations, des recommandations et des avis, tous ciblés, de leurs réseaux sociaux.
  3. F-RETOUR : De nouvelles méthodes pour que les consommateurs puissent demander à leurs amis et à leurs suiveurs d'améliorer et de valider leurs décisions d'achat.
  4. F-ENSEMBLE : Comment le shopping est devenu plus social, alors même que les consommateurs et leur entourage ne sont pas ensemble physiquement.
  5. F-MOI : Comment les réseaux sociaux des consommateurs sont littéralement transformés en produits et en services.

Et ne ratez pas les 40+ exemples de plates-formes telles que Polyvore, Svpply et Boutiques, les innovations de Facebook, de Microsoft et de Google, et des produits, des services et des outils de marques telles que Diesel, Macy’s et Disney qui ont tous THE F-FACTOR.




Mars/Avril 2011 :

RANDOM ACTS OF KINDNESS

Pourquoi les marques sympas et humaines vont prospérer dans une économie connectée.

Pour les consommateurs longtemps habitués à (et agacés par) ces entreprises distantes, inflexibles et égoïstes, n’importe quel acte de bonté des marques sera bienvenu. Pour les marques, une communication plus ouverte avec et aussi entre les consommateurs (surtout en ligne) veut dire que ça n’a jamais été aussi facile de surprendre et de réjouir le public avec  des RANDOM ACTS OF KINDESS (ACTES DE BONTÉ ALÉATOIRES) : que ce soit envoyer des cadeaux, répondre aux humeurs exprimées publiquement ou simplement montrer que c’est quelque chose d’important pour elles.

C’est maintenant le moment idéal de s’engager dans des R.A.K. :

  1. LA TOUCHE HUMAINE | Les consommateurs ont de plus en plus envie de voir l’aspect humain des marques (enfin, si jamais une marque a un côté humain ;-), faisant en sorte que les R.A.K. soient d’autant plus les bienvenus.
  2. LE FAIRE SAVOIR | Les gens partagent publiquement de plus en plus d’informations personnelles sur Facebook, Twitter et d’autres réseaux sociaux, sur leur vie, leurs humeurs et leurs allées et venues à la fois actuelles et prévues, permettant aux R.A.K d’être plus pertinents.
  3. FAITES PASSER | De plus en plus de consommateurs partagent leurs expériences avec leurs amis et un public plus vaste sur les réseaux sociaux, ce qui veut dire que les R.A.K peuvent être communiqués au-delà des premiers destinataires.

Inclus sont 20+ exemples de marques de L'Oréal à Kraft, d'Heineken à Procter & Gamble qui touchent et surprennent les consommateurs avec des actes de bonté.



2012 Premium Service


Février 2011 :

CITYSUMERS

L’espace de consommation du futur est urbain.
CITYSUMERS

Comme l'urbanisation rapide est l'une des macro-tendances les plus éminentes de notre temps, les marques ne peuvent pas se tromper en innovant pour les " CITYSUMERS " actuels et nouveaux : les centaines de millions ( toujours en augmentation) de citadins expérimentés et sophistiqués, de San Francisco à Shanghai en passant par São Paulo.

Menant la tendance CITYSUMERS :

  1. LA CROISSANCE URBAINE | Près de 180 000 personnes emménagent quotidiennement dans les villes, ajoutant environ 60 millions de nouveaux citadins chaque année. Et, tandis que les capitales mondiales " traditionnelles " comme New York, Londres et Paris partagent déjà la scène avec Pékin, Bombay et Istanbul, des villes comme Belém, Chongqing et Guadalajara sont prêtes à les rejoindre.
  2. LA PUISSANCE URBAINE | Riches en réseaux et en possibilités, les villes agissent comme des aimants, aspirant le talent pour le restituer en innovation. Le résultat ? Une augmentation de la richesse et de la puissance des villes comme de ceux qui y vivent.
  3. URBANITÉ | La culture et les valeurs urbaines dominent à présent. Le rythme rapide et les tentations (commerciales) à chaque coin de rue signifient que les CITYSUMERS sont accros à l'ici-et-maintenant, aux expériences, aux choix et à la liberté, à la flexibilité et à la rudesse, aux occasions sans restriction et à la chasse à la " Prochaine Nouveauté ", voir même à la " Prochaine Grosse Actu " dont tout le monde parle.

Tout ça rend les consommateurs encore plus exigeants et plus ouverts d'esprit, mais aussi plus fiers, plus branchés, plus spontanés et plus prêts à faire des essais : les CITYSUMERS seront enthousiasmés de saisir toute une série de produits, de services, d’expériences, de campagnes et de conversations qui sont à la fois nouveaux et urbains. Apprenez des 50+ exemples de marques telles que DKNY, Dior, Audi, BMW, IKEA, DHL, KFC, Starbucks, Nike et Adidas, qui ont déjà adapté leurs produits et leurs campagnes à un public urbain et débrouillard.





Janvier 2011 :

11 TENDANCES CRUCIALES DE CONSOMMATION POUR 2011

Alors que les tendances des consommateurs évidemment " n’émergent " pas le 1 janvier pour se terminer le 31 décembre, nous avons commencé l'année avec notre analyse annuelle de quelques-unes des principales tendances qui orientent les consommateurs en 2011.

  1. RANDOM ACTS OF KINDNESS (ACTES DE BONTÉ ALÉATOIRES) : Les entreprises surveillent l’humeur publique des consommateurs et les surprennent avec des actes de bonté aléatoires... le marketing ne sera peut-être plus jamais pareil ;-) Lire la suite »
  2. URBANOMICS : Examine les effets de la forte urbanisation mondiale : des centaines de millions de consommateurs plus audacieux et plus expérimentés... Lire la suite »
  3. PRICING PANDEMONIUM (PANDEMONIUM DU PRIX) : Oui, les consommateurs ont toujours cherché des offres et des réductions, mais les ventes flashs, les ventes privés (pour membres), les achats groupés et les offres géo-localisées déchainent complétement PRICING PANDEMONIUM… Lire la suite »
  4. MADE FOR CHINA (IF NOT BRIC) (FABRIQUÉ POUR LA CHINE (OU POUR LE BRIC)) : Attendez-vous à ce qu’un nombre croissant de marques " occidentales " lancent de nouveaux produits ou même de nouvelles marques dédiées aux (ou en étant respectueux des) consommateurs dans les marchés émergents... Lire la suite »
  5. ONLINE STATUS SYMBOLS (LES SYMBOLES DE STATUTS EN LIGNE) : Les clients adeptes de l’Internet accepteront toutes sortes de symboles, virtuels ou " vrais " , qui leur permettent de montrer à leur entourage leurs contributions en ligne, leurs créations ou leur popularité... Lire la suite »
  6. WELLTHY : Les consommateurs s'attendent à ce que les produits et les services de santé améliorent leur qualité de vie, et soient amusants, plutôt que de simplement traiter les maladies et les affections... Lire la suite »
  7. SOCIAL-LITES ET TWINSUMERS : Attendez-vous à ce que davantage de consommateurs deviennent des " curateurs " : diffuser, compiler, commenter, partager et recommander les contenus, les produits, les achats, et les expériences à la fois pour leurs amis et pour un public plus large... Lire la suite »
  8. EMERGING GENEROSITY (LA GÉNÉROSITÉ ÉMERGENTE) : Les marques et les particuliers fortunés des marchés émergents (oui, en particulier la Chine) seront dans l’obligation de partager, de donner, de s’occuper et d’être sympathiques plutôt que de vouloir seulement vendre et prendre. Et pas seulement dans leur pays d'origine, mais à l'échelle mondiale... Lire la suite »
  9. PLANNED SPONTANEITY (SPONTANÉITÉ PRÉVUE) : Avec les modes de vie devenus fragmentés, avec des environnements urbains denses offrant aux consommateurs des options disponibles instantanément, puis l’émergence des portables / smartphones qui ont créé une génération ayant peu d'expérience pour prévoir (ou suivre) des plans rigides ; 2011 verra une PLANNED SPONTANEITY en plein essor... Lire la suite »
  10. ECO SUPERIOR (ÉCO-SUPÉRIEUR) : Quand il s'agit de la " consommation verte ", attendez-vous à une hausse des produits ECO-SUPERIOR : des produits qui ne sont pas seulement écologiques, mais supérieurs aux polluants actuels de toutes les façons possibles... Lire la suite »
  11. OWNER-LESS (SANS PROPRIÉTAIRE) : Avec de grandes marques et des gouvernements qui mettent tout leur poids derrière le partage et la location, les modèles OWNER-LESS s’introduisent dans les réflexes de consommation du grand public... Lire la suite »



ET APRÈS ?

2011 n'est pas encore terminée. Retrouvez bientôt notre Trend Briefing du mois de septembre 2011 : si vous ne vous êtes pas encore inscrit pour recevoir une notification, vous pouvez le faire ici. D’ici là, bonne chance avec le rattrapage, le traquage, la planification et la mise en application.