Vous consultez une des 12 TENDANCES POUR 2012. Lisez les 12 tendances ici »


12. POINT & KNOW

" POINTER ET SAVOIR "
2012 sera centrée sur la gratification par l’accès instantanée d’informations visuelles.

La recherche et l’information textuelle sont disponibles à  presque tout le monde constamment, l’objectif maintenant est d’ajouter un élément (utile) du monde réel – par monde réel, nous sous-entendons le monde des objets et des gens.  

En 2012, il y aura un mélange entre les éléments connus (Apps, Réalité Augmentée) et les très connus (QR codes), qui apportent des informations immédiates sur les objets (et même sur les gens) se trouvant sur le chemin des consommateurs (dans le monde réel). Et comme d’autres tendances, c’est l’ascension des Smartphones (toujours-dans-ma-poche), qui alimentera complétement POINT & KNOW dans les 12 prochains mois. Après tout, le besoin et l’exigence de quiconque souhaitant avoir un accès immédiat à l’information, est déjà ancré à l’esprit du consommateur SEE-HEAR-BUY (VOIR-ENTENDRE-ACHETER). Utilisez POINT & KNOW de façon pratique : ajoutez-y une dose de connaissance (informations pratiques), racontez des histoires, insérer un comparateur de prix, des avis de consommateurs, un site e-commerce, ou bien trouvez juste une idée divertissante ! 

Exemples :

  • Google Goggles est une App gratuite de reconnaissance d’images qui permet aux utilisateurs de chercher par le biais d’une photo pris d’un appareil portable. En prenant des photos d’objets, de lieux ou de codes-barres, les utilisateurs peuvent recueillir plus d’informations sur le sujet.

  • L’App Amazon Flow, disponible depuis novembre 2011, permet aux utilisateurs d’accéder aux informations sur n’importe quels produits - et les acheter - en utilisant la reconnaissance visuelle (d’image). En plus des livres, de la musique et des films, beaucoup d’autres produits de consommation courante peuvent être détectés.

  • Est-ce que 2012 sera le point critique pour les QR codes, l’ancêtre de la technologie POINT & KNOW? On les voit partout, et maintenant grâce aux Smartphones, les consommateurs vont certainement les adopter plus fréquemment. En septembre  2011, Ralph Lauren a introduit des QR codes personnalisés (avec le logo de la marque) dans ses magasins. En les scannant, les clients peuvent gagner des tickets pour le tournoi de l’US Open ou acheter des produits de la marque via leur site Internet mobile. D’autres marques de luxe, comme Louis Vuitton, ont aussi adapté l’esthétique des codes. Hey, même les marques de luxe adoptent l’E-attitude ! ;-)
  • En octobre 2011, Starbucks a dévoilé une promotion avec des QR codes afin d’initier les consommateurs à leur App de paiement sur portable et les informer sur leurs cafés.
  • Le créateur canadien de chaussures, John Fluevog, a lancé la collection “ Ask Clogs ” qui incorporent des QR codes dans la semelle de chaque chaussure. Les codes redirigent vers un lien avec une vidéo qui montre les différentes phases de production de ce produit - de la fabrication jusqu’à la mise en vitrine.

  • Le magasin eBay Inspiration a ouvert ses portes en octobre 2011 à New York. Il est le résultat d’une collaboration entre le site Internet eBay, le créateur américain Jonathan Adler et une sélection “ prescripteurs de tendances ” comme des célébrités, des rédacteurs en chef, des bloggeurs et des stylistes. La vitrine virtuelle exposait une gamme de produits électroniques, des articles de modes et automobiles. Pour acheter des produits immédiatement, les consommateurs devaient télécharger l’App mobile d’eBay et scanner un QR code.

  • leafsnap est une App qui utilise une technologie de reconnaissance visuelle pour faciliter l’identification de différentes espèces d’arbres en prenant des photos de leurs feuilles.
  • WeBIRD permet à quiconque, ayant un Smartphone, d’enregistrer un chant d’oiseau, de le soumettre à un serveur - via wifi - et (après quelques secondes) de recevoir une confirmation sur l’espèce de celui-ci. WeBird souhaite être disponible au public pour la migration du printemps 2012.
  • L’App musicale Shazam (qui utilise un logiciel de reconnaissance musicale, permet aux utilisateurs d’identifier n’importe quelle chanson où qu’ils soient, de la partager et/ou de l’acheter) a augmenté ses téléchargements de 100% - de l’App - chaque semaine dans les 12 mois suivant juin 2011. Il y a plus de 125 millions d’utilisateurs qui marquent (tag) quatre millions de chansons chaque jour. En septembre 2011, Shazam a annoncé que plus de USD 100 millions sont dépensés par an en musique (numérique) via l’App. Prenez soin aussi de jeter un œil sur un service similaire Midomi SoundHound qui lance un partenariat avec Spotify.

  • PittPatt est un outil de reconnaissance faciale, créé par l’université Carnegie Mellon, permettant aux utilisateurs de trouver des individus par le biais de vidéos ou de photos. Le logiciel de détection peut identifier des visages humains et les faire correspondre à des photos sur Facebook et Google Images en moins de 60 secondes. Google en a fait l’acquisition en juillet 2011 alors que PittPatt est toujours en cours de développement. Effrayant ? Peut-être. Intéressant ? Certainement.