infopresse logo

Un nouveau culte de la nouveauté?

July 6, 2012

Pourquoi, plus que jamais, les consommateurs courent-ils après la nouveauté et comment ceci peut causer le bonheur ou le malheur des marques? Voilà les deux questions que pose trendwatching dans Newism, son plus récent rapport.

Appelé à commenter cette tendance pour Infopresse, Henry Mason, directeur de l'analyse et de la recherche de Trendwatching, explique: «Le newism essaie de vraiment saisir la soif des consommateurs pour ce qui est nouveau - ce qui n'est pas une nouveauté en soi -, mais surtout de démontrer comment la nature même de la nouveauté a changé. Elle est plus attrayante que jamais été en raison de l'échelle, du volume et de la mondialisation des innovations. Elle se diffuse plus rapidement grâce à l'efficacité des moyens de communication, est plus accessible et peut souvent être testé facilement avec peu de risque, que ce soit par les plateformes en ligne, le marché de consommation ou d'autres expériences. En somme, offrir du nouveau et amélioré est devenu beaucoup plus un impératif qu'un simple slogan de marketing.»

Cela ne signifie pas pour autant, selon la firme, que cette tendance résonne nécessairement avec «une folie anti-écologique de l'échange de produits se déroulant à toute vitesse», ni que «toute l'attention des consommateurs sera focalisée sur la nouveauté».

Prenant les traits d'une «destruction créatrice», d'une «hyperconcurrence», de la «mondialisation», du «consumérisme sous stéroïdes» et d'un «culte de l'innovation», le newism ne peut être sous-estimé des marques, selon Trendwatching. Comme on l'explique dans le rapport, «les marques, nouvelles comme anciennes, sont toutes logées à la même enseigne, car elles doivent capter et garder l'attention des consommateurs. Alors que la durée d'attention des consommateurs pourrait se réduire de plus en plus, la récompense, elle, peut être immédiate et retentissante».

Résumé en six points focaux, le document peut être consulté sur le site de trendwatching.

View article »

 


More articles about trendwatching.com and our trends »