Vous êtes en train de lire une partie du rapport (R)ETAIL (R)EVOLUTION de trendwatching.com.


Découvrez la version complète du Trend Briefing en cliquant »

#1: E IS FOR EVERYWHERE

Le simple fait de naviguer sur un site Internet, de repérer et d’acheter un produit justifie que l’(e)commerce n’est qu’à un click (une simple touche/tape, un passage de carte).

L’e-commerce est rapidement rejoint par “ m- ” et “ t- ” commerce (via mobile ou SmartPhone, tablette et télévision). Peu importe le moyen, les consommateurs utiliseront toutes les technologies à leur disposition pour trouver et acheter le bon produit au bon prix et de la façon la plus appropriée et divertissante. Exemples :

SCREEN CULTURE

“ LA CULTURE DE L’ECRAN ”

Nous avons étudié l’omniprésence de la SCREEN CULTURE dans notre rapport 12 Tendances de Consommation Incontournables pour 2012. Les commerçants (e-commerçants) utilisent presque tout, des arrêts de bus aux programmes télévisés, comme leurs points de vente. Ainsi, les consommateurs armés de leur Smartphone ou de leur tablette adoptent de nouvelles applications et technologies innovantes pour effectuer leurs achats, où que ce soit et à tous moments*.

* PS : Ça sera tout pour le m-commerce dans ce Trend Briefing. Il est de plus en plus difficile de faire la distinction entre Smartphone et le monde en ligne, particulièrement pour les premiers utilisateurs de téléphones portables des marchés émergents. Ainsi pour que ce soit plus simple pour vous comme pour nous, il est préférable d’analyser les développements du m-commerce dans un autre Trend Briefing !

Tesco Homeplus : Les arrêts de bus deviennent des magasins grâce aux QR code

Depuis que Tesco Homeplus les a testé en Corée, les “ vitrine d’achats QR code ” ont fait leur apparition un peu partout. Après être devenu l’Application d’achat numéro un en Corée, avec plus d’un million de téléchargements, la société a maintenant étendu son initiative dans une vingtaine d’arrêts de bus à Séoul.

Les magasins virtuels QR code

D’autres marques en ligne ont aussi lancé ce genre de magasins, comme eBay à Londres et à New York, PayPal à Singapore, l’etailer de prêt à porter Net-a-Porter, et l’épicerie en ligne Ocado. Des commerçants traditionnels comme Toys"R"Us, Sears et Kmart ainsi que des fabricants comme Procter & Gamble ont aussi mis en place ces “ magasins ”.  L’aspect nouveauté, l’utilité et les faibles coûts d’installation, pourraient présenter les vitrines d’achat, comme une formule gagnante et innovante pour le commerce de détail.

Glamour & L’Oreal : Fashion Taxis

Le magazine Glamour s’est associé avec l’Oreal pendant la Fashion Week de New York. Il était possible pour les passagers, de certains taxis, d’acheter des produits Lancôme, qui étaient diffusés dans les publicités à l’intérieur des taxis.

Regarder avec l’application iPad d’eBay

La nouvelle application iPad d’eBay inclut " Watch With eBay ". Les utilisateurs enregistrent la chaîne qu’ils regardent, afin d les articles disponibles à l’achat. Par exemple, les fans de sport qui regardent un match peuvent acheter des souvenirs concernant les équipes qui apparaissent à l’écran.


ALL THE WEB’S A (SHOP) WINDOW

“ LE WEB TOUT ENTIER EST UNE VITRINE ”

Il est possible pour les consommateurs d’acheter presque tout ce qu’ils croisent hors ligne sans aucune contrainte (voir notre Trend Briefing de février/mars 2012 sur POINT- KNOW-BUY (POINTER-SAVOIR-ACHETER). En ligne aussi, les gens peuvent de plus en plus cliquer, trouver et acheter des articles qu’ils voient en images ou en vidéos*. 

* Comme pour la plupart des nouvelles technologies, des éditeurs ne pourront pas résister à la tentation d’intégrer des pubs envahissantes sur leurs photos et vidéos. Ça vaut peut-être la peine de rappeler qu’il vaut mieux utiliser des liens produits - plus subtiles et utiles. Et non, les pop upsirritantes ne seront jamais perçu comme  cool .  

IKEA & ThingLink : Images pour acheter

IKEA a utilisé la technologie de ThingLink pour incorporer des liens produits dans les images sur son blog en suédois permettant ainsi aux consommateurs d’acheter directement des photos.

Stipple : Le marché de l’image

Stipple offre aux consommateurs la possibilité de découvrir et ensuite d’acheter des objets dans les images.

Gucci : Faire du shopping via la vidéo Printemps/Eté 2012

La technologie POINT-KNOW-BUY peut être utilisée de manière précise pour les vidéos en ligne, reste à savoir si les marques souhaitent créer des vidéos “ pour y faire son shopping ”. C’est exactement ce qu’a fait Gucci pour promouvoir sa collection Printemps/Eté 2012.

ClickBerry : Marquer les vidéos pour les rendre interactives

ClickBerry permet aux éditeurs d'ajouter un espace cliquable sur leurs vidéos les rendant ainsi interactives.


ON TO OFF

“ EN LIGNE VERS HORS LIGNE ”

Bien que presque tous les consommateurs sont en ligne, il est parfois sensé, même pour les plus grandes marques en ligne, de s’adresser aux consommateurs dans le monde réel (hors ligne). Après tout, comme nous l’avions observé dans RETAIL RENAISSANCE, les consommateurs auront envie de vivre des expériences dans le “ monde réel ” pour les années à venir.

Amazon : Lancement des magasins ?

En février 2012, le blog Good E Reader a communiqué que la société Amazon ouvrirait un magasin à Seattle, sa ville natale, afin de promouvoir ses propres produits  comme le Kindle.

Google : La rumeur du magasin de Dublin

Suite à son magasin éphémère Chromebook, lancé à Londres en octobre 2011, une rumeur circule concernant l’ouverture d’un magasin Google à Dublin en Irlande.

Groupon : Disponible dans les kiosques à Chicago

Groupon, le site de deals quotidiens a lancé des bornes interactives à Chicago en Janvier 2012, permettant ainsi aux gens de faire de bonnes affaires provenant d’entreprises locales par le biais de bornes interactives.

Living Social : 918 F Street

Living Social, le concurrent de Groupon, a ouvert 918 F Street : un immeuble de 28 000 m2 sur six étages à Washington. L’espace est utilisé pour accueillir les expériences vendues sur le site en ligne comme des cours de cuisine ou des classes de yoga.

Threadless & GAP : T-shirts d’un site en ligne vendus dans les magasins

Threadless, le site de t-shirts créés par les visiteurs (crowdsource), qui est devenu un succès sur le web, s’est associé avec GAP en février 2012. 25 t-shirts de la marque en ligne étaient disponibles dans les magasins GAP sélectionnés ainsi que sur leur site Internet.

Stylistpick : Rencontrer les prescripteurs au pop-up store

Le site d’accessoires personnalisés Stylistpick a ouvert un magasin éphémère dans le centre commercial Westfield à Londres en Février 2012. Les fans pouvaient rencontrer  les prescripteurs renommés qui sont responsables de leurs sélections.

If you like our Trend Briefings, you’ll love our 2014 Premium Service

Your complete trend and innovation solution.


OFF TO ON

“ HORS LIGNE VERS EN LIGNE ”

Comme nous l’avons démontré précédemment, les consommateurs qui apprécient de trouver les marques (normalement disponibles en ligne) en magasins, attendent aussi à ce les marques en magasins soient disponibles en ligne. Certes, il n’est pas nouveau de voir les marques vendre en ligne, cependant ces récentes innovations de OFF TO ON sortent du lot :

Turnhills : Vitrine de vente en ligne

Turnhills est un répertoire (crowdsourced) en ligne de photos de vitrines. Le site a été lancé en décembre 2011 et couvre actuellement New York.

Google Catalogs : Une application pour les catalogues en magasin

Google Catalogs, une application pour tablette, permet de présenter les catalogues papiers en ligne. L’App présente des catalogues en ligne d’un large panel de marques, telles que Bloomingdale's, Neiman Marcus, Nordstrom, Sephora et Williams-Sonoma. Les utilisateurs peuvent rechercher des produits dans les catalogues, acheter en ligne ou encore localiser les produits en magasin.

PanoPlaza : Achat en ligne dans les magasins

La société japonnaise PanoPlaza a vu le jour en janvier 2012. Le site crée les versions digitales des magasins avec une vue panoramique à 360°, complétées par des “ hotspots ”, qui permettent l’achat en ligne. La technologie a déjà été utilisée à Tokyo pour un grand magasin, une librairie et un magasin de bonbons.

Plink: Facebook credits for offline purchases

January 2012 also saw the launch of Plink, a loyalty program where participants are rewarded with Facebook Credits for shopping and dining offline. Participating establishments include Taco Bell, 7-Eleven and Dunkin’ Donuts, with over 25,000 locations available across the US.



Vous êtes en train de lire une partie du rapport (R)ETAIL (R)EVOLUTION de trendwatching.com


Découvrez la version complète du Trend Briefing en cliquant ici »